APPAREIL DE L'INNERVATION: GENERALITES
/tr>
plan du cours
généralites de l'Appareil de l'innervation:
1-introduction:
2-organisation générale:
3-la cellule nerveuse: le neurone
4- les cellules gliales:
5-les enveloppes du système nerveux:
6-les espaces méningés:
7-système nerveux autonome:
4-organogénèse du système nerveux:

1-introduction:

L'appareil de l'innervation est le terme désormais utilisé pour désigner le système nerveux dans sa globalité.
ce système, complexe, à base de cellules appelées neurones, est à l'origine de nos interactions avec le milieu extérieur il sera complèté par la névroglie qui assure la protection et la nutrition et le contrôle du tissu nerveux
Le système nerveux est constitué de centres de commandes superposés et de plus en plus complexes
il établit avec le monde extérieur des connexions qui visent soit à l'informer, soit à exécuter des réponses apropriées

2-Organisation générale:

Le système nerveux s'organise en deux ensembles distincts:
-le système nerveux périphérique:
ensemble des voies qui transmettent les informations issues de la périphérie vers le centre d'intégration ( afférences) ou envoient les ordres d'exécution vers la périphérie ( efférence)
le système nerveux périphérique est représenté par l'ensemble des nerfs qui relient les structures centrales aux différents organes.
-le système nerveux central:
superposition de centres d'intégration et de commandes allant du plus simple au plus complexe
Le système nerveux central est constitué , en partant du plus élémentaire vers le plus complet:
- la moelle spinale:
- l'encéphale , lui même issu de la réunion du tronc cérébral (avec le cervelet) et du cerveau:
dans chacun des deux systèmes, une partie atteindra notre conscience:
c'est le système nerveux cérébro-spinal
l'autre fonctionnera en deça de notre seuil de perception :
c'estle système nerveux neuro végétatif (autonome)

3-le neurone

les neurones sont le constituant principal du tissu nerveux. au nombre de 100 milliards chez le fetus ils cessent de se multiplier et leur nombre va diminuer progressivement avant la naissance pour se fixer autour de 16 milliards, puis encore au cours de la vie de l'individu jusqu'à sa mort.
Sa principale caractéristique est de transmettre l'influx nerveux.De forme variable, il se caractérise par un corps cellulaire à un seul nucléole pourvu de plusieurs rameaux courts appelés dendrites et un seul long ( jusqu'à un mètre) appelé axone
Le plus souvent l'influx nerveux va traverser le neurone en passant du dendrite à l'axone plus ou moins vite selon la nature de l'isolant glial qui l'entoure

neurone
schéma d'un neurone

le regroupement des corps cellulaires va former la "substance grise" autour des structures issues du tube neural primitif. La première partie de l'axone sera elle aussi dans la substance grise, mais l'essentiel de ce prolongement formera la "substance blanche" en raison de son habillage par les cellules gliales.

4-les cellules gliales:

Ensemble complexe de cellules regroupées en macroglie et microglie,les cellules gliales jouent un rôle important dans la nutrition, le fonctionnement de l'influx et la protection des neurones
les principales sont :
- l'astrocyte: chargé de nourrir le corps cellulaire
- l'oligodendrocyte qui manchonne l'axone au niveau de la substance grise ( système nerveux central)
- le neurolemnocyte ( cellule de Schwann) qui entoure l'axone dans le système nerveux périphérique donnant la couleur caractéristique de la substance blanche.
les axones peuvent être, à plusieurs, sommairement protégés par l'une ou l'autre de ces deux types de cellule en provoquant l'invagination de la membrane cellulaire à l'intérieur de la cellule ; la fibre est dite alors amyélinique.
A l'inverse les fibres axonales sont parfois recouvertes par le cytoplasme de ces cellules qui s'enroule en plusieurs couches autour de l'axone. La superposition des couches de la membrane cytoplasmique, constituée de myéline, lui confère un haut degré d'isolation: l'axone est dit myélinisé Toutefois , dans un cas comme dans l'autre la couverture est discontinue et ménage des zones (noeuds neuro fibrillaires) où l'axone est à nu.
cette disposition permet à l'influx de"sauter" d'un noeud neuro fibrillaire à l'autre: c'est la théorie saltatoire

myélinisation
aspect des fibres selon le degré de myélinisation

si une fibre axonale est myélinisée dans le système nerveux central , elle le sera dans le système nerveux périphérique et inversement si elle ne l'est pas dans le central , elle ne le sera pas non plus dans le périphérique

5-les enveloppes du système nerveux:

Le système nerveux central est protégé par une enveloppe osseuse ( crâne et colonne vertébrale)
à l'intérieur de cet étui se superposent les méninges :disposées en 3 tuniques :
- au contact du système nerveux, difficilement dissociable la pie mère
-intermédiaire mais au contact de la couche externe l'arachnoïde
-près de l'os formant un étui épais,la dure mère

la dure mère, épaisse est une pachyméninge
la pie mère et l'arachnoïde, plus fines, sont des leptoméninges

meninges
disposition des méninges

6-les espaces méningés:


Le premier espace encontré en allant de l'os vers la structure nerveuse est l'espace épidural
il est virtuel au niveau crânien,la dure mère est confondue avec l'endoste ( périoste interne de l'os); on l'appelle alors plus volontiers espace extradural
il est réel au niveau vertébral, rempli de graisse et de veines de petit calibre et prend le nom d'espace péri dural
en franchissant la dure mère on rentre dans l'espace sub dural : espace virtuel mais facilement décollable, situé entre la dure mère et l'arachnoïde

enfin, en franchissant l'arachnoïde, on arrive dans l'espace sub arachnoïdien espace liquidien qui contient le liquide cérébro-spinal
la pie mère est accolée sur le tissu nerveux et il n'existe pas d'espace décollable entre ces deux structures

7- système nerveux autonome


organisation générale


Destiné à contrôler l'ensemble des fonctions automatiques nécessaires à la vie, le système nerveux organo végétatif (autonome) regroupe deux systèmes d'action opposée:
- le système ortho sympathique
-le système para sympathique
Ces deux systèmes s'opposent aussi bien dans leur organisation que dans leurs actions;
c'est de leur balance quantitative que dépend l'action du système nerveux autonome sur différents organes comme le coeur, les vaisseaux, le tube digestif et le fonctionnement des oragnes sexuels
chaque système est composé:
-de structures appartenant au système nerveux central,
-de ganglions intermédiaires disposés à des niveaux variables et
- de fibres nerveuses périphériques, tantôt mélangées aux nerfs spinaux, tantôt individualisés : nerfs splanchniques

disposition générale des éléments du système organo végétatif organisation générale du système autonome


sur le plan de son organisation, le système nerveux autonome dispose d'une voie effectrice faite de deux neurones qui font relais dans un ganglion, , véritable avant poste du système nerveux central.
Selon leur appartenance à l'un ou l'autre des systèmes, le premier neurone (protoneurone) peut donc être court ou long.
- il est court dans le système sympathique, le relais se faisant dans le ganglion latérovertébral,(ou prévertébral selon sa destinée)
- le protoneurone est long dans le système para sympathique qui emprunte le trajet des nerfs craniens ou sacrés (relais dans le ganglion pré viscéral)


centres neuro végétatifs
organisation du système sympathique et parasympathique


le système sympathique ( ∑)



les structures centrales sont localisées au niveau médullaire dans les cornes latérales de la moelle thoracique ( C8 à L2 et se disposent de façon métamérique.Il ya autant de rameaux communicants gris que de myélomères(31),mais moins de rameaux communicants blancs, certains ganglions fusionnant et les fibres motrices peuvent ainsi avoir un trajet ascendant ou descendant dans les jonction inter ganglionnaires
Le premier relais ( latéro ou prévertébral) est assuré par un neuro médiateur - l'acétylcholine
le second par contre est sous la dépendance de la noradrénaline ; ils sont dits adrénergiques

le système para sympathique ( para∑)


On ne retrouve les structures centrales qu'aux deux extrémités de la moelle et du tronc cérébral:
en rostral au niveau du tronc cérébral, en rapport avec les nerfs III,VII,IX et X, et en caudal entre S2 et S4
leur organisation est plutôt verticale,cheminant notamment avec le nerf X principal vecteur de fibres parasympathiques les relais des fibres parasympathiques ont tous comme neuromédiateur l'acetylcholine ; et sont dits : cholinergiques ils sont localisés dans les ganglions pré viscéraux, proches des organes et parfois même intra pariétaux
quelques exemples d'actions du système nerveux autonome:
- coeur: ∑ cardio accélérateur ≠ para∑ cardio ralentisseur
- vaisseaux : ∑ vaso constricteur ≠ para ∑ vaso dilatateur
- vessie : ∑ constricteur sphincter lisse et relaxateur du détrusor ≠ para∑ constricteur muscle vésical
- fonction sexuelle : ∑ éjaculation ≠ para ∑ érection
-sueur : ∑ accroit la sécrétion

notions générales d'embryologie du système nerveux:


-plaque, gouttière et tube neural



A J 15 jours de grossesse : l’embryon est tridermique avec 3 couches: ectoblaste, mésoblaste et endoblaste
le système nerveux dérive, au même titre que la peau de l'ectoblaste.
Il est primitivement plat avec une forme de raquette : la plaque neurale .
Au niveau de la plaque neurale,se creuse au milieu et à sa partie moyenne une gouttière, la gouttière neurale, qui va se fermer à la portion moyenne de l’embryon.
Elle devient le tube neural qui se ferme au mi hauteur. les deux extrémités ouvertes du tube neural constituent les neuropores qui se ferment au 30ème jour
le système nerveux central sera ainsi isolé de l’extérieur. - S’il n’y a pas de fermeture du neuropore postérieur : c’est la Spina bifida - S’il n’y a pas de fermeture du neuropore antérieur : c’est l’anencéphalie
Le système nerveux central gardera à des degrés divers cette cavité, cernée de substance grise qui sera toujours autour de la cavité centrale quelque soit l’endroit (cerveau, moelle épinière, cervelet...)

développement du pôle céphalique


-Les vésicules et les ventricules La partie crâniale se développe et forme d'abord 3 vésicules :
- Le prosencéphale
- Le mésencéphale
- Le rhombencéphale
rapidement deux de ces vésicules vont de modifier et le nombre de dilatations sera de cinq :
- Le prosencéphale se divise en deux, devient
-le télencéphale et
-le diencéphale
- Le mésencéphale reste
- Le rhombencéphale devient
métencéphale
etle myélencéphale.
Ces vésicules seront à l’origine de l’encéphale et le reste du tube neural donnera la moelle épinière.
La cavité du tube neurale,va évoluer et délimiter 4 ventricules.
-Le 4ème ventricule,
le 3ème ventricule,
entre les deux l’aqueduc du mésencéphale
et deux ventricules latéraux
qui vont communiquer avec le 3ème ventricule par le foramen ventriculaire dit de Monro
Chaque partie du tube neural a sa cavité.
Ce tube neural se développe dans une boite osseuse assez inextensible :
le télencéphale va s’enrouler autour du diencéphale et du mésencéphale. Il y a un espace entre le télencéphale, le diencéphale et le mésencéphale.
Ce phénomène d’enroulement est très important car l’enroulement touche la morphologie externe et l’intérieur : enroulement de la cavité et de la substance gris du télencéphale autour du diencéphale. Le télencéphale qui vient du prosencéphale se divise en 2 : à l’origine des hémisphères cérébraux : divisons du télencéphale. Le télencéphale va tomber de part et d’autre du diencéphale : la bascule. Puis on retrouve l’enroulement autour du mésencéphale et du diencéphale.

origine du snc-evolution des vésicules
home pdf haut