ARTHROLOGIE DE LA CEINTURE SCAPULAIRE

1-avant propos:

LES ARTICULATIONS DE L’ÉPAULE : Importantes pour l’orientation de la main dans l’espace, elles Regroupent cinq articulations différentes : (trois vraies et deux espaces de glissements)
- L’articulation sterno-costo-claviculaire
- L’articulation acromio-claviculaire
- L’articulation scapulo-humérale (principale)
- L’espace sous acromio-deltoïdien
- L’espace scapulo-thoracique

on distingue:

2-Articulation sterno-costo-claviculaire :

Elle articule l’extrémité médiale de la clavicule au manubrium sternal et a la première côte.
Articulation synoviale en selle (à emboitement réciproque) Seule articulation vraie qui unit le membre thoracique au thorax.

les surfaces articulaires :

 -sur la clavicule :
A son extrémité médiale présente deux surfaces articulaires:
une facette pour le sternum
une facette pour la première côte (en caudal).
  -sur le sternum : Le bord crânial porte l'incisure claviculaire.
 -sur Le premier cartilage costal:
Cette articulation présente un ménisque -disque intra articulaire- qui est constant,(fibro-cartilage épais,soit entier soit fenetré). Il se fixe sur la capsule articulaire, sur les surfaces articulaires sternale et du cartilage costal. La présence du disque donne un degré de liberté suplémentaire a cette articulation.

Les moyens d’unions:

- La capsule articulaire :
membranne fibreuse doublée de la membrane synoviale.
- Les ligaments :
   - Sterno-claviculaire ventraux et dorsaux :
renforcent directement la capsule articulaire;le ligament dorsal est plus épais et résistant.    -Ligament interclaviculaire qui renforce en crânial la capsule articulaire;
tendu d’une clavicule à l’autre. (peu important pour la stabilité de l’articulation)
   -Ligament costo-claviculaire : formé de deux faisceaux, extra articulaires, à distance de l’articulation, tendu de la face crâniale du premier cartilage costal à la face caudale de la clavicule(tubercule du ligament costo-claviculaire).

Ligament puissant et important pour la stabilisation de cette articulation.

sternoclaviculaire
schéma de l'articulation sterno-costo-claviculaire

Anatomie fonctionnelle :

Trois degrés de liberté (disque).
L’axe des mouvements passe par les insertions du ligament costo-claviculaire.
La longueur de la clavicule amplifie l’amplitude des mouvements. (bras de levier) .
Plan frontal : élevation 30°, abaissement 10° ; plan sagittal : antépulsion 30°, rétropulsion 10° ; plan horizontal : rotation latérale et médiale de faible valeur.
si vous souhaitez revenir à la description du thorax, veuillez cliquer ici

3-Articulation acromio-claviculaire :

Articulation de type synoviale plane.

les surfaces articulaires :

La clavicule repose sur l’acromion.
- La clavicule : son extrémité distale, présente une surface articulaire ovalaire orientée en caudal et médial.
-L’acromion présente également une surface ovalaire sur sa face crâniale, elle est orientée en crânial et médial. Ces orientations expliquent le déplacements en crânial de la clavicule lors des luxations de cette articulation. -Le disque articulaire est présent dans 1/3 des cas, il peut être entier ou fenétré.

ligaments
ligaments de l'articulation sterno-costo-claviculaire

les moyens d'union :


- capsule articulaire : membrane fibreuse et synoviale. -Ligaments de deux types : proximaux et distaux.
- Proximaux :    Ligaments acromio-claviculaires qui renforcent surtout la capsule en crânial. (Il est renforcé par les terminaison musculaires à ce niveau: chape delto-trapézienne.)
- Distaux :    ( extra articulaires:) Les ligaments coraco-claviculaires qui unissent la clavicule (sa face caudale) au processus coracoïde.
Il y en a trois, de latéral à médial :

Ligament trapézoïde : volumineux, dans un plan sagittal, de forme trapézoïde ;
Ligament conoÏde : profond, dans un plan frontal, de forme conoïde ;
Ligament coraco-claviculaire médial : peu important mécaniquement, épaississement du fascia clavi-pectoral.

Anatomie fonctionnelle :

Siége de glissement adaptatif de faible amplitude. Maintient l’angulation scapulo-claviculaire, ouverture et fermeture de cet angle, mouvement controlé par les ligaments coraco-claviculaires.

sternoclaviculaire
schéma de l'articulation sterno-costo-claviculaire

4-Articulation scapulo-humerale :

Articulation synoviale de type sphéroïde, unit l’humérus à la scapula; elle possède trois degrés de liberté;les luxations ventrales sont fréquentes.

les surfaces articulaires :

a) La tête humérale :
un tiers de sphére de diamétre de 5 cm environ qui regarde en crânial, médial et dorsal ;
l’axe de la tête humérale est orienté par rapport à la diaphyse humérale déterminé par un angle d’inclinaison de 135° ; par rapport à l’horizontale 45° ; et de déclinaison (angle de rétroversion 30°)
b) La cavité glénoïdale :
ovalaire, piriforme, elle regarde en ventral, crânial et latéral. Elle est peu creusée , et présente en son centre le tubercule glénoïde.
c) Le bourrelet glénoîdien :
est un fibro-cartilage qui s’attache sur le pourtour de la cavité glénoïdale en la rendant plus creuse.
Il est triangulaire a la coupe, avec trois faces :
- Une face périphérique, face capsulaire.
- Une face centrale recouverte de cartilage, dans le prolongement de la surface articulaire qu’elle prolonge.
- Une face médiale osseuse (insertion du bourrelet) en périphérie de la cavité glénoïde.

sternoclaviculaire
schéma de l'articulation sterno-costo-claviculaire

Les moyens d’unions:

a) La capsule :
La membrane fibreuse se fixe sur la face périphérique du bourrelet sur le pourtour de la gléne de la scapula et se termine en latéral au niveau du col anatomique de l’humérus. La membrane synoviale tapisse la face interne de la capsule, elle entoure le tendon du biceps, il devient extra synovial en étant intra articulaire. b) Les ligaments :
il n’y a pas de ligament en dorsal renforçant la capsule. - Ligament coraco-huméral résistant, épais, il renforce la capsule en crânial.
Tendu du bord latéral du processus coracoïde au tubercule majeur et au tubercule mineur de l’humérus, en forme d’Y. Il est un frein de la fléxion et de l’extension.
- Les ligaments gléno-huméraux (LGH)(3) :
Ils renforcent la capsule en ventral, déssinant sur celle-ci un Z ou un N. Ils sont disposés de crânial à caudal.
LGH crânial : du pôle crânial de la gléne de la scapula au tubercule mineur de l’humérus.
LGH moyen : origine au niveau de la gléne de la scapula sous l’origine du LGH crânial se finissant a la partie caudale du tubercule mineur de l’humérus.
LGH caudal : résistant, sous le ligament GH moyen ayant une disposition en hamac sous l’articulation. Il renforce la capsule en caudal est limite ‘abduction de l’épaule.
- Ligament transverse de l’humérus : tendu entre les deux berges du sillon intertuberculaire qu’il transforme en canal, maintenant la longue portion du biceps.

sternoclaviculaire
schéma de l'articulation scapulo-humérale

Anatomie fonctionnelle :

Articulation sphéroïde à trois degré de liberté. Pour étudier son amplitude pure, il est nécessaire de suprimer les mouvements de la scapula sur le thorax, en la fixant au niveau de sa pointe dont la perception est facile. Le centre des mouvements correspond au centre de la tête humérale.
Dans le plan frontal : mouvement d'abduction 90° et d'adduction 30° ; dans le plan sagittal : mouvement de flexion 60° et extension 30° ; dans le plan horizontal mouvement de rotation latérale 35° et rotation médiale 95°. Le mouvement de circumduction correspont à la combinaison de ces mouvements que réalise le membre thoracique, soit un cône dont le sommet est le centre de la tête humérale.

5-espace sous acromio-deltoïdien :

Il facilite le jeu articulaire de l’articulation scapulo-humérale.
Formé par une bourse synoviale se situant sous la voûte acromio-deltoïdienne et en crânial des muscles de la coiffe de l’épaule.

sternoclaviculaire
schéma de la bourse sous deltoïdienne

6-espace scapulo-thoracique :

Situé entre le thorax et la face ventrale du corps de la scapula. Cet espace est divisé en deux espace de glissement cellulo-graisseux par le muscle grand dentelé ;
-un espace est ouvert en ventral : la syssarcose serrato-scapulaire
-un espace ouvert en dorsal :la syssarcose serrato-thoracique.
Ces deux syssarcoses permettent un déplacement de la scapula sur la cage thoracique selon les trois plans de l’espaces. Il existe une amplification des mouvements de l’articulation scapulo-humérale.

syssarcose
coupe transversale schématique des espaces de glissement entre scapula et thorax

Anatomie fonctionnelle : Trois degrés de liberté :
- Abduction et adduction dans un plan horizontal :(rapprochement et écartement de la cavité glénoïde de la scapula par rapport au thorax),
l’abduction de la scapula amplifie le mouvement de rotation latérale de l’articulation scapulo-humérale,
l’adduction favorisant la rotation médiale. Amplitude totale du mouvement 45°.
- Rotation latérale et rotation médiale dans un plan frontal (bascule et contre-bascule) (déplacement de la pointe de la scapula en médial ou latéral).
La rotation latérale (45°) amplifie l’abduction de l’humérus permétant 160° abduction, au delas jusqu'à 180° une inflection du rachis est nécessaire. Rotation médiale (20°).
- En plus sur la cage thoracique possibilité d’élévation et d’abaissement de la scapula, d’environ 10 cm.
home haut