LES VEINES AZYGOS


Les veines azygos sont essentiellement un système de drainage veineux pariétal mais leur intérêt est surtout qu'elles forment un système anastomotique entre la veine cave craniale et caudale

Elle sont formées classiquement par
               * une veine principale, droite, la veine azygos
               * une veine inférieure gauche, l'hémi-azygos
               * une veine inférieure gauche, l'hémi-azygos accessoire

VEINE AZYGOS PRINCIPALE

1. ORIGINE

Elle naît dans l'espace inframédiastinal postérieur (situé en avant de T10 - T12 et en arrière du diaphragme), à hauteur du 11è espace intercostal par la fusion de 2 racines :

               * une racine latérale formée par la réunion de la veine lombale ascendante droite qui passe sous le ligament arqué médial et de la douzième veine intercostale droite
               * une racine médiale qui provient de la face dorsale de la veine cave caudale en passant entre pilier principal et pilier accessoire droit du diaphragme.

2. TRAJET

Il se divise en 2 portions
           * une portion ascendante qui suit le bord droit du rachis thoracique jusqu'au niveau de T4.
           * une portion sagittale , horizontale, qui passe du médiastin postérieur au médiastin antérieur en enjambant le pédicule pulmonaire droit. C'est la crosse de la veine azygos.

3. TERMINAISON

A la face dorsale de la veine cave craniale.

4. BRANCHES COLLATÉRALES

        *
Toutes les veines intercostales droites dont les 3 premières sont groupées en un tronc commun
          * Des veines médiastinales, œsophagiennes, bronchiques et péricardiques.
          * mais les affluents principaux sont constitués par la veine hémi-azygos, l'hémi-azygos accessoire et la huitième veine intercostale gauche

VEINE HÉMI-AZYGOS

1. ORIGINE

Comme la veine azygos, elle naît dans l'espace infra-médiastinal postérieur, à hauteur du 11ème espace intercostal gauche par la fusion de 2 racines :

           * une racine latérale formée par la réunion de la veine lombale ascendante gauche qui passe sous le ligament arqué médial et de la douzième veine intercostale gauche
           * une racine médiale qui provient d'une anastomose entre la veine rénale gauche et la veine lombale postérieure sous-jacente formant l'arc réno-azygo-lombaire qui passe entre pilier principal et pilier accessoire gauche du diaphragme.

2. TRAJET

Il se divise en 2 portions

          * une portion ascendante , verticale, qui suit le bord gauche de la colonne vertébrale, à gauche de l'aorte descendante, jusqu'au niveau de T9.
          * une portion horizontale, frontale, qui la fait passer, de gauche à droite, derrière l'aorte et le conduit thoracique

3. TERMINAISON

Toujours au niveau de T9, à la face médiale de la veine azygos.

4. BRANCHES COLLATÉRALES

          * Les veines des 4 derniers espaces intercostaux gauches, c'est à dire 9, 10, 11, 12è espaces intercostaux.
          * Des veines médiastinales, œsophagiennes et péricardiques.

VEINE HÉMI-AZYGOS ACCESSOIRE

1. ORIGINE

Elle poursuit le trajet de la quatrième veine intercostale gauche (les 3 premières veines intercostales se regroupent en un tronc commun qui va se jeter dans le tronc veineux brachio-céphalique gauche qui avec le droit va former la veine cave craniale ).
2. TRAJET

Il se divise en 2 portions

          * une portion descendante qui suit le bord gauche de la colonne vertébrale du rachis thoracique jusqu'au niveau de T7.
          * une portion horizontale, qui l'amène de gauche à droite, sur le corps vertébral de Th7.

3. TERMINAISON

Au niveau de T7 à la face médiale de la veine azygos

4. BRANCHES COLLATÉRALES

          * Les veines des 4, 5, 6 et 7è espaces intercostaux gauches.
          * Des veines médiastinales, œsophagiennes et bronchiques.


CONCLUSION : Les veines azygos sont essentiellement un système de drainage veineux pariétal mais leur intérêt est surtout qu'elles forment un système anastomotique entre la veine cave craniale et caudale qui peut être extrêmement important en cas de compression tumorale de la veine cave craniale ou de thrombose de la veine cave caudale.

Elles jouent aussi un rôle important dans les anastomoses (shunt) porto-caves en cas d'hypertension portale.