L'ESTOMAC, EN SYNTHESE

Situation : épigastre et hypochondre gauche, étage sus-mésocolique.

Morphologie :

* en forme de J (ou de cornemuse)
* fundus = grosse tubérosité = poche à air radiologique. Présence de l'incisure cardiale (angle de Hiss) entre oesophage et grosse tubérosité.
* un segment vertical = le corps; un segment horizontal = l'antre
* petite courbure avec incisure angulaire
* grande courbure
* orifice supérieur oesophagien = Cardia (2cm à gauche de la ligne médiane, à hauteur de T12;
* orifice inférieur duodénal = Pylore (3 cm à droite de la ligne médiane à hauteur de L1, 6 cm environ au dessus de l'ombilic).

Vascularisation :

* Petite courbure : a. gastrique gauche (branche du tronc coeliaque) et a. gastrique droite (branche de a. hépatique propre).
* Grande courbure : a. gastro-épiploïque droite (branche de a. gastro-duodénale) et a. gastro-épiploïque gauche (branche de a. splénique).
* Grosse tubérosité : vaisseaux courts artériels (branches de a. splénique. Ses veines s'anastomosent avec les veines oesophagiennes, celles-ci se jetant dans la veine cave supérieure par l'intermèdiaire du système azygos.

Clinique :

* Ulcère d'estomac, le plus souvent dans la région antrale. Perforation possible vers la poche rétro-gastrique (arrière cavité des épiploons).

* Vagotomie hyperselective : méthode de traitement des ulcères gastriques consistant à lier les collatérales du nerf vague au ras de la petite courbure de l'estomac.


* Attention lors de la ligature des vaisseaux courts lors d'une splénectomie : ne pas les ligaturer trop près de la grande courbure gastrique (risque de nécrose de la paroi gastrique).

* Varices oesophagiennes : lors d'une hyertension portale (cirrhose du foie), le sang se draîne par les veines oesophagiennes (anastomose porto-cave). Risque d'hémorragie digestive menaçante sur le plan vital.

Plus de détails :