UNIVERSITE PAUL SABATIER

 

UE (ex certificat de MSBM) proposées aux étudiants du corps de santé souhaitant valider le Master 1ère année PCIP ( parcours corps de santé)

 

UE approche anatomique et radiologique de l’être humain

Responsable : Fréderic Lauwers lauwers.f@chu-toulouse.fr

Cette UE porte sur la morphogenèse expérimentale (méthodes d’étude des gènes du développement à partir des malformations humaines) normale et pathologique, les méthodes biométriques appliquées à l’anatomie générale et fonctionnelle, les variations morphologiques et anatomo-fonctionnelles au cours de la croissance et au cours du vieillissement. En Anatomie comparée et systématique sont traitées les applications à la pathologie et à la chirurgie expérimentales, à la recherche en imagerie diagnostique et interventionnelle, aux recherches en biomécanique.

48h cours, 20h travaux pratiques

En savoir plus sur cet UE : cliquez ICI.


Médecine et Biologie de la Reproduction

Responsable : Jean Parinaud, tel : 05 67 77 10 14 ; e-mail : parinaud.j@chu-toulouse.fr

Le programme traite de la différenciation sexuelle, gamétogénèse, physiologie gonadique, puberté, ménopause, fécondation-nidation, infertilité, assistance médicale à la procréation, contraception,  immunologie du placenta.

50h cours, 15h TD

 

UE de Biologie et Physiopathologie moléculaires de la cellule (BPMC)

Responsable : Hugues Chap - Tél. : 05.61.77.94.03 (Mme Jonquières)

E-mail : Hugues.Chap@toulouse.inserm.fr

L’objectif est d’inviter l’étudiant à la démarche expérimentale de la Biologie cellulaire moderne et à son utilisation dans l’étude des mécanismes physiopathologiques. L’étudiant acquiert ainsi les bases nécessaires pour accéder à la littérature internationale du domaine L’équipe pédagogique s’appuie essentiellement sur le potentiel recherche de l’IFR 30.

30h cours, 30 h TD 20 séances de 3 heures (17-20h) le jeudi amphithéatre Laporte à Purpan de mi-décembre à fin mai.

 

UE de différenciation et oncogénèse

Responsables: Gilles Favre, favre@icr.fnclcc.fr, tel 05 61 42 42 23

Roland Bugat, bugat@icr.fnclcc.fr, tel 05 61 42 41 19

L'enseignement exposera les concepts cellulaires et moléculaires fondamentaux de la différenciation cellulaire et de l'oncogénèse applicables à la compréhension de la physiopathologie et des traitements des cancers. Les caractéristiques de la différenciation cellulaire autour de 2 modèles, la différenciation malpighienne et lymphocytaire, l'instabilité génétique, le contrôle du cycle cellulaire, l'immunologie, les oncogènes, les gènes suppresseurs, la sénescence et l'immortalisation, les bases fondamentales du traitement des cancers seront principalement abordés. L'accent sera mis sur les méthodes d'études et les stratégies de recherche.

60h de modules d'enseignement de 3 heures répartis en 1,5 h de cours théoriques et de 1,5 heures d'enseignement dirigés sous forme d'analyse de publications.

 

UE d’Immunologie et mécanismes physiopathologiques

Responsable : Antoine Blancher, 05 61 32 34 34, blancher.a@chu-toulouse.fr

Cet enseignement est centré sur la pathologie humaine impliquant le système immunitaire.

60h cours, 12h TD

 

UE de méthodologie en anatomopathologie et en histologie : applications aux modèles animaux

Responsables : Emmanuelle Uro-Coste, tel 05 61 32 33 87, uro-coste.e@chu-toulouse.fr, Monique Courtade, courtade@cict.fr

Cette UE vise à illustrer les avancées réalisées par l’étude des modèles animaux et les limites de ceux-ci, détailler les techniques actuelles d’histomorphologie et apporter les bases nécessaires à leur réalisation pratique et à  une lecture microscopique des préparations histologiques.

30h cours, 20h TD, 20 H TP

 

UE de mise en forme et biodisponibilité des médicaments

Responsable George Houin, tel 05 61 32 28 68, houin.g@chu-toulouse.fr

L’UE se décompose en 2 parties les méthodes d’étude in vitro de la vitesse de libération des principes actifs à partir des formulations pharmaceutiques d’une part et d’autre part la mesure de la quantité de principe actif absorbé in vivo ainsi que la vitesse d’absorption (concepts de biodisponibilité-bioéquivalence)

 

UE Le médicament : introduction à la pharmacologie moléculaire, cinétique et clinique

Responsable : Jean-Louis Montastruc, tel : 05 61 14 59 73 secpharm@cict.fr

L'objectif de cette UE est de donner aux étudiants les bases méthodologiques de l'évaluation des effets des médicaments en partant des bases moléculaires jusqu'à la phase IV (pharmacoépidémiologie, pharmacovigilance et pharmacoéconomie) et les initier à la recherche moléculaire, cellulaire et intégrée (chez l'animal et chez l'homme) dans le domaine de la pharmacologie.

 

UE régulation et dysrégulations en physiologie et physiopathologie humaines.

Responsable : Ivan Tack, Tél : 05 61 32 26 83, tack.i@chu-toulouse.fr

Jean-Louis Ader, Tél : 05 62 88 90 97, ader@cict.fr

Cet enseignement forme les étudiants au raisonnement expérimental et scientifique à propos d'exemples physiopathologiques médicaux et biologiques. Ces exemples rassembleront les données de la biologie cellulaire et, éventuellement, moléculaire nécessaires à la compréhension des régulations physiologiques et des mécanismes de leurs dysrégulations physiopathologiques dans une perspective de coordination et d'intégration fonctionnelles.

 

UE Physiopathologie des infections

Responsable : C.Pasquier, 05 61 77 90 18, pasquier.c@chu-toulouse.fr

Cet enseignement a pour objectif de former au raisonnement scientifique et expérimental à partir d’exemples choisis parmi les pathologies infectieuses humaines et animales. Les problèmes de variabilité, de virulence et d’émergence des agents infectieux (bactéries, virus, champignons, parasites, prions) seront abordés ainsi que ceux du contrôle des infections par le système immunitaire et les traitements anti-infectieux.

63 h ateliers (cours + TD)

12h séminaires

 

UE de Traceurs, explorations fonctionnelles et métaboliques.

Responsable : Jacques Simon tel : 05 61 77 75 96 , simon.j@chu-toulouse.fr

L’enseignement comporte 2 parties. La 1ère fournit des éléments de base sur les traceurs : définitions, différents types de traceurs, méthodologie générale de leur utilisation, théorie des compartiments. La 2nde apporte des exemples d’applications dans le domaine biologique et médical : imagerie métabolique et fonctionnelle (médecine nucléaire, IRM fonctionnelle), immunoanalyse, explorations fonctionnelles (respiratoire, masse corporelle…)

48 h cours 12h TP/TD

 

 

UE (ex certificat de MSBM) proposées aux étudiants du corps de santé souhaitant valider le Master 1ère année BBT (parcours corps de santé)

 

UE de biochimie des dysrégulations métaboliques

Responsable : Francis Le Gaillard et Hugues Chap, tel : 05 61 42 42 20 (répondeur : 05 62 25 68 73), le_gaillard@icr.fnclcc.fr

Etude des principaux mécanismes de contrôle métabolique et d’anomalies ayant des conséquences sur la santé : enzymes, expression génique, modifications post-traductionnelles, récepteurs et pathologies (diabète, cancers), protéases et signalisation (apoptose), flux métaboliques entre compartiments sub-cellulaires – pathologie des peroxysomes, lipoprotéines et athérosclérose, exemple d’un organe (foie). L’accent est mis sur les méthodes biochimiques et la progression d’un raisonnement en recherche scientifique.

42H cours 28h TD analyse de publications

 

UE de Biotechnologies et ingéniérie biomédicale

Responsable : Bettina Couderc, Tel : 05 61 42 46 44, couderc_b@icr.fnclcc.fr

L'objectif de l'enseignement est de former l'étudiant aux principales techniques utilisant des biotechnologies  utilisées pour la synthèse  et l1utilisation de molécules thérapeutiques. Le programme des enseignements  comporte les paragraphes suivants : génomes, thérapie génique, technologies des protéines recombinantes, ingéniérie et thérapie cellulaire, biotechnologies fongiques à visée pharmacologique, immunotechnologies, biomatériaux, animaux et plantes transgéniques, génomique fonctionnelle, traitement et visualisation des images numériques, isotopes radioactifs, système de protection industrielle et intellectuelle.

50h cours, 20h TD/TP présentation d’un projet de biotechnologie innovant

 

UE de conception et structures des molécules d’intérêt thérapeutiques.

Responsable : Jean Bernadou, bernadou@lcc-toulouse.fr Vania Bernades-Genisson vaniaBG@lcc-toulouse.fr

L’objectif de cet enseignement est de présenter les principaux concepts généraux considérés à l’échelle moléculaire permettant une bonne compréhension des problèmes et des méthodes à mettre en œuvre dans le domaine de la conception de molécules d’intérêt thérapeutiques. En évitant d’être trop descriptif et en insistant sur les stratégies, l’enseignement intégrera dans son cours des analyses de publications sollicitant un travail personnel de l’étudiant.

70h cours, 30h TD

 

UE de méthodes d’analyse et contrôle de qualité des produits de santé

Responsable : Jean-Pierre Souchard, tel 05 61 55 77 43, souchard@chimie.ups-tlse.fr

Cette UE comporte un enseignement de chimie analytique et chimie thérapeutique portant sur les contrôles physico-chimiques des matières premières et des produits finis, les contrôles radiopharmaceutiques, les contrôles biochimiques, hématologiques et microbiologiques, les contrôles galéniques. Une partie porte sur la législation, la réglementation et le dossier d’AMM et enfin sont données les notions statistiques nécessaires à la validation des résultats expérimentaux.

40h cours, 20h TD

 

 

UE (ex certificat de MSBM) proposées aux étudiants du corps de santé souhaitant valider le Master 1ère année AFG (parcours de santé)

 

 

UE d’anthropologie, ethnologie et sociologie de la santé

Responsable : Daniel Rougé 05 61 32 29 54, rougé.d@chu-toulouse.fr

                       Secrétariat Denise Larrouy 05 61 14 59 80

Cette UE permet d’appréhender l’anthropologie physique et sociologique mais aussi sociale à travers des grandes questions d’éthnologie et aux confins de la Sociologie. Les grands problèmes de santé sont abordés à travers le prisme du polymorphisme de la variabilité et des aspects culturels de l’Homme.

20h cours, 20h TD, 20H TP

 

UE l’évolution et ses mécanismes, l’Homme

Responsable : Eric Crubézy, tel 05 61 55 80 65, crubezyeric@wanadoo.fr

                       Secrétariat Denise Larrouy 05 61 14 59 80

L’ensemble de la biologie contemporaine est basé sur l’idée de darwinisme et d’évolution. Cette UE pose les bases générales de l’évolution et expose les particularités de l’hominisation. L’enseignement comporte 3 parties : histoire de la pensée évolutive, l’évolution et ses théories, les spécificités de l’hominisation.

18h cours, 12h commentaires d’articles, 6h études de moulages, 20h TD

 

UE de génétique humaine et comparée

Responsable : Patrick Calvas, tel 05 61 77 90 79, calvas.p@chu-toulouse.fr

L’enseignement dispensé est destiné à offrir une formation spécifique en Génétique humaine. Il aborde une grande variété des techniques et des moyens d’identification et d’analyse de gènes impliqués dans la genèse de maladies humaines. Il aborde la mise en place de l’évaluation fonctionnelle des anomalies génétiques au travers des modèles animaux et les problèmes théoriques et pratique de la mise en place de projets de recherche en génétique humaine.

60h cours méthodologiques, 20h TD/TP

 

UE (ex certificat de MSBM) proposées aux étudiants du corps de santé situées dans le Master 1ère année MAGSP (parcours corps de santé) (40 h / UE )

 

Introduction : à revoir

 

Responsables Master 1 Pr. Jean Ferrieres et Dr. C. Arnaud,

05 61 14 59 49, ferriere@cict.fr ,  05 61 14 59 55, carnaud@cict.fr

 

UE de Biostatistique et modélisation (2 niveaux)

Responsables : Thierry Lang, tél 05 61 14 59 50 ou 16, lang@cict.fr

Vanina Bongart bongard@cict.fr , Gérard Tap

secrétariat :  J. Lorenzi, tél: 05 61 14 59 50 ou 16, mail: lorenzi@adm.ups-tlse.fr

 

L’unité d’enseignement « Biostatistiques et Modélisation, niveau 1 » a pour vocation d’apporter aux étudiants les éléments de méthodologie statistique nécessaires à une application en épidémiologie et en recherche clinique.

L’enseignement abordera les modalités de description des variables statistiques qualitatives et quantitatives, la théorie des probabilités, les lois de probabilité usuelles de variables aléatoires continues et les notions d’espérance mathématique, de variance, de covariance et de convergence. Une application de ces notions sera proposée et portera sur les modalités de calcul de la sensibilité, de la spécificité et des valeurs prédictives.

Une seconde partie du cours correspondra à l’enseignement de la statistique inférentielle et abordera les notions d’estimation ponctuelle et d’estimation par intervalle, la théorie des tests et les modalités d’utilisation des tests statistiques usuels.

L’enseignement prévoit également une initiation à l’utilisation d’un logiciel d’analyse de données : le logiciel STATA

Niveau 2 : Responsables : Thierry Lang, tél 05 61 14 59 50 ou 16, lang@cict.fr

Et Gérard Tap tap@cict.fr,

Ce niveau 2 complète les notions acquises en niveau 1 par une initiation

aux analyses multivariées et à la modélisation.  Les cours portent sur  la

régression : modèle linéaires et introduction à l'analyse multivariée;

l'analyse de variance; l'analyse des données de survie; la modélisation :

modèles et paramètres simples (clearence); introduction aux modèles

dynamiques ; dynamique de population ; application à la pharmacocinétique.

Cet enseignement comporte des cours théoriques et des applications sur le

logiciel STATA, notamment.

 

La validité de cette unité d’enseignement est nécessaire à la poursuite d’un cursus en master 2ième année recherche MAGSP.

 

UE de Méthodologie de la recherche clinique et épidémiologique (2 niveaux)

Responsables : Sandrine Andrieu, Vanina Bongart, Catherine Arnaud, Maryse Lapeyre

Tél 05 61 14 59 55, carnaud@cict.fr, sandrieu@cict.fr, bongard@cict.fr

secrétariat :  J. Lorenzi, tél: 05 61 14 59 50 ou 16, mail: lorenzi@adm.ups-tlse.fr

Dans une première partie, les bases fondamentales de la recherche clinique seront présentées en détaillant son champ d’action, le principe de la méthode expérimentale, la finalité de l’évaluation d’un traitement et les aspects particuliers de l’évaluation des médicaments. L’enseignement abordera également la méthodologie des essais cliniques, le calcul du nombre de sujets nécessaire, le calcul de la puissance, les différentes stratégies d’analyse d’un essai, le principe du rapport bénéfice/risque dans l’évaluation des traitements et les aspects réglementaires des essais cliniques.

La seconde partie portera sur l’enseignement des méthodes utilisées en épidémiologie et abordera les aspects suivants : l’épidémiologie descriptive (les sources de données utilisables en épidémiologie, les indicateurs de santé et les indicateurs démographiques, les enquêtes d’observation descriptives de type enquête de prévalence), l’épidémiologie analytique ( définition des notions de risque, de facteurs de risque et de causalité, mesure du risque en épidémiologie, enquêtes d’observation de type analytique (enquêtes cas-témoins et enquêtes de cohortes)), la réalisation d’une recherche documentaire dans le domaine de la santé (la rédaction d’un protocole de recherche.

Une initiation à l’utilisation d’un logiciel de saisie et d’analyse de données (EPI-INFO) est prévue dans l’enseignement.

Niveau 2 :  Catherine Arnaud, Maryse Lapeyre , carnaud@cict.fr, lapeyre@cict.fr

L’enseignement comporte deux parties. La première partie du cours correspond à l’enseignement de la recherche clinique et abordera les notions de plans expérimentaux, de

choix des critères de jugement, des stratégies d’analyses des essais cliniques (en particulier les analyses par sous groupes) et les méta analyses des essais cliniques. La deuxième partie abordera certaines questions spécifiques de méthodologie en épidémiologie, la standardisation des mesures de risque et d’association, les sondages, les biais dans les études épidémiologiques et en particulier l’analyse des phénomènes de confusion, l’interprétation des études négatives. Des applications pratiques seront proposées aux étudiants sur la lecture critique d’un article scientifique (essai clinique et enquête épidémiologique) et sur la rédaction d’un protocole de recherche.

 

La validité de cette unité d’enseignement (niveau 1 et 2) est nécessaire à la poursuite d’un cursus en master 2ième année recherche MAGSP.

 

UE d’informatique et technologies de la communication (2 niveaux)

Responsables : I.Berry, Gérard Tap, Louis Lareng 05 61 32 28 70 / 05 61 32 23 05 , berry.i@chu-toulouse.fr   Les 2 niveaux peuvent être choisis séparément

Niveau 1 : l'enseignement débute par les concepts de connaissances incertaines et aide à la décision avec des notions de représentation par réseaux causaux (réseaux bayésiens) et raisonnement probabiliste. La typologie des données informatique est ensuite abordée puis la gestion des données et les serveurs, avec la démonstration des installations du CHU. Le dossier médical  est détaillé avec ses implications informatiques et dans le PMSI avec ouverture sur l'analyse économique de l'activité des établissements de soins. Enfin les réseaux avec l'exemple interhospitalier et RSS exposés avec les aspects juridiques découlant de la confidentialité, de la sécurité.

(niveau 1 = 40 h cours 5 ECTS)

Niveau 2 : la questions des interfaces est traitée par les accès en langages naturel et quasi-naturel suivis d'applications à la formation, à l'usage du Web et à la télémédecine. Les systèmes d'information portent sur la recherche documentaire informatisée, la typologie des documents, la gestion et la recherche de documentation audiovisuelle et iconographique. La part de l'informatique dans l'imagerie médicale est déclinée avec les intéractions utilisées pour l'obtention d'images numériques. Les principaux aspects de traitement d'images sont enfin abordés avec une initiation pratique à la maîtrise de logiciels.

(niveau 2 = 20 h cours, 20 h TD 5ECTS)

 

 

UE d’environnement et santé

Responsable : JM Soulat, soulat.jm@chu-toulouse.fr secrétariat 05 61 77 75 30

 

L’enseignement intègre les différents aspects de la problèmatique “santé environnementale” : pollution atmosphérique, pollution hydrique, rayonnements, effluents agricoles, phytosanitaires, mycotoxines, cancérigènes… chaque problème  est illustré d’une introduction à l’aspect méthodologie de la recherche, en premier lieu l’épidémiologie mais également des méthodes plus fondamentales.  40 heures de cours (20 fois 2 heures) viennent en complément de l’enseignement “grands problèmes de santé publique” pour la MSBM.

 

 

UE Grands problèmes de santé publique

Responsables : Sandrine Andrieu, 05 61 14 59 32 ou 50 sandrieu@cict.fr

secrétariat :  J. Lorenzi, tél: 05 61 14 59 50 ou 16, mail: lorenzi@adm.ups-tlse.fr

 

L’objectif  de l’enseignement est d’être capable d’analyser des données descriptives et analytiques sur l’état de santé d’une population et de connaître les déterminants et les conséquences des grands problèmes de santé publique.

 

Approche commune pour tous les grands problèmes de santé publique abordés :

 

-            approche descriptive (décrire l’importance du problème en utilisant des indicateurs classiquement utilisés en épidémiologie),

-            approche explicative : présenter les déterminants des problèmes (comportements/environnement/génétiques/sociaux… ), en utilisant des indicateurs de risques et d’impact en santé publique 

-            conséquences socio-économiques

-          recommandations éventuelles (prévention I, II, III), les actions individuelles et collectives, les acteurs du système de soin concernés (les agences…) pour les différentes actions (alerte/surveillance/prise en charge).

 

Problèmes de santé publique abordés :

 

-       Maladies infectieuses (VIH, VHC, MST, tuberculose) et vaccination,

-       Les infections nosocomiales

-       Santé et pays en voie de développement

-       Maladies chroniques : les maladies cardio-vasculaires, cancers, troubles nutritionnels et métaboliques (diabète, obésité),

-       La douleur

-       Santé mentale, alcoolisme, tabagismes, conduites addictives

-       Le vieillissement et ses conséquences : démence, dépendance

-       La santé de la mère et de l’enfant (périnatalogie, prématurité…)

-       Santé et travail : maladies professionnelles et accidents du travail

 

Le contrôle des connaissances sera effectué sous la forme d’un examen terminal comprenant 2 sujets. Chaque sujet sera noté sur 10 points de façon à obtenir une note globale sur 20 points. La validation de l’unité d’enseignement nécessitera l’obtention d’une note supérieure ou égale à 10/20.

 

 

UE de droit de la santé (associée avec UE éthique et déontologie)

Responsable : N Telmon, 05 61 32 28 59, telmon.n@chu-toulouse.fr secrétariat N.Cohade 05 61 14 59 90

 

UE Ethique et déontologie (associée avec UE droit de la santé)

Responsables : PA Delpla, AM Duguet, A Thomas, N. Telmon , 05 61 32 28 59, telmon.n@chu-toulouse.fr, delpla.pa@chu-toulouse.fr, aduguet@club-internet.fr, thomas.a@chu- secrétariat N.Cohade 05 61 14 59 90

 

UE Initiation à l’économie générale et à l’économie de la santé

Responsable : J.O MALLET

secrétariat :  J. Lorenzi, tél: 05 61 14 59 50, mail: lorenzi@adm.ups-tlse.fr

 

L'objectif de l'enseignement est de fournir à des étudiants non-spécialistes une grille de lecture plurielle et évolutive de matériaux généralistes en économie et plus particulièrement en économie de la santé, afin de se documenter ultérieurement.

 

 

 

 

UE Sciences sociales de la santé   Y GUILLERMOU

 secrétariat MME LORENZI 05 61 14 59 35

UE Organisation des systèmes de santé 

Responsable : A-M RAJON, tél: 05 67 77 12 84

secrétariat :  J. Lorenzi, tél: 05 61 14 59 50, mail: lorenzi@adm.ups-tlse.fr

Objectifs pédagogiques: Ce module, optionnel, est une présentation et une analyse du système de santé et de l'offre institutionnelle en France.

Il se déroule en trois volets:

 - organisation générale du système de santé et comparaisons européennes et

internationale;

- organisation et offre institutionnelle spécifique vis à vis de populations

ciblées: enfance, handicaps, santé mentale, personnes agées, medecine du

travail;

- organisation de la protection sociale.

 

UE Gestion des services et institutions de santé L.MOLINIER 05 61 77 85 90

secrétariat MME LORENZI 05 61 14 59 35